Home page > Catalogue > Policy & Development > Economics & Development > La microfinance en Afrique centrale: Le défi des exclus
| More

La microfinance en Afrique centrale: Le défi des exclus

Monday 20 April 2015, author(s)-editor(s) Elias T. Ayuk

Les pauvres ruraux font face à un défi majeur par rapport à leur accès aux produits financiers qui sont fournis par le système bancaire formel. Ces pauvres sont exclus du système à cause des exigences des institutions bancaires conventionnelles. La promesse de la microfinance est de s’assurer que ces exclus ont des possibilités d’avoir accès aux produits financiers. L’intermédiation financière de la microfinance à travers le microcrédit, le micro-transfert, la micro-épargne et la micro-assurance a acquis, depuis une trentaine d’années, une importance centrale pour les pays en voie de développement. Pour ces pays, la question est de savoir le rôle que peut jouer la microfinance dans la réduction de la pauvreté et le renforcement de la croissance économique. Des nombreux travaux ont été entrepris dans d’autres régions du monde mais très peu en Afrique centrale. Ce livre La microfinance en Afrique centrale : le défi des exclus présente des résultats empiriques sur la recherche concernant les institutions de microfinance en Afrique centrale. Le projet sur la base duquel ce livre a été produit a été financé par le Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI) dans le cadre de son initiative de programme ‘mondialisation, croissance et pauvreté’. Des sujets relatifs aux questions de l’offre et la demande, des aspects institutionnels, de l’efficacité, du comportement des acteurs et de l’impact de la microfinance ont été abordé par le projet. Il a été mis en oeuvre par des équipes de chercheurs et doctorants, pour la plupart des économistes, dans quatre pays de l’Afrique centrale dont le Cameroun, le Congo, le Gabon et le Tchad. Le livre devrait servir de référence concernant l’expérience de la microfinance dans cette partie du monde pour la communauté scientifique, les décideurs et d’autres partenaires au développement. === The rural poor face a major challenge to access financial services provided by the formal banking system. These poor are excluded from the system because of the requirements imposed on them by that banking sector. The microfinance promise is to ensure that the excluded have access to financial products. Financial intermediation of microfinance through microcredit, micro-transfers, micro-saving and micro-insurance has gained popularity in the developing countries of the world during the past thirty years. For these countries the question is to determine the potential role of microfinance in reducing poverty and in strengthening economic growth. While a considerable amount of research has been undertaken in other parts of the world on these issues, there is a dearth of empirical knowledge in the Central African countries. This book ’Microfinance in Central Africa: The challenge of the excluded’ presents results of empirical research concerning microfinance institutions in Central Africa. The book draws from a project that was supported by the International Development Research Centre (IDRC) in the context of the Centre’s globalization, growth and poverty programme initiative. The project examined issues related to the market for microfinance, institutional considerations, efficiency and behaviour of key actors and the impact of microfinance. The studies within the project were undertaken by teams of researchers and doctoral students, all mainly economists and jurists, in four countries in Central Africa, namely: Cameroon, Chad, Congo Republic and Gabon. The book should serve as a reference guide with respect to the microfinance experience in the region for the scientific community, policy makers and other development practitioners

Purchase on African Books Collective

Purchase AMAZON

ISBN 9789956792931 | 438 pages | 229 x 152mm | Colour Illustrations | 2015 | Langaa RPCIG, Cameroon | Paperback